Le plus grand festival européen de l’innovation revient du 21 au 23 juin 2018 à la Grande Halle de La Villette à Paris. Débrief de la conférence de presse.

Futur.e.s in Paris, (ex Futur en Seine), le rendez-vous incontournable du numérique et de l’innovation en Ile-de-France, revient du 21 au 23 juin 2018 à la Grande Halle de La Villette à Paris. Ce festival, organisé par le pôle de compétitivité Cap Digital pour la 9e année consécutive, agite l’écosystème tech pour imaginer le monde de demain.

De quel futur voulons-nous ? Cette nouvelle édition nous invite à la réflexion à travers sa thématique « Plusieurs futurs sont possibles ».

17 mai 2018, 8h30+un quart d’heure conventionnel.
Je découvre le hall d’accueil de Cap Digital. Partenaires, journalistes, bloggeurs, organisateurs, intervenants, startuppers et bénévoles se confondent autour du petit déjeuner, certains ont déjà pris place pour la conférence de presse qui va démarrer sous peu.

Une invitation à penser au futur.
En face de moi, un grand écran.
Au-dessus, CAP DIGITAL, lettres rouges capitales qui marquent l’identité du propriétaire des lieux.
Mon regard remonte le long des fils des ampoules suspendues au-dessus de moi dans un design industriel affirmé.
FUTUR.E.S.
Comme une invitation à lever la tête vers le ciel, perdre son regard dans la verrière du bâtiment et imaginer de quoi sera fait demain…

« Remettre de l’humain dans le numérique » 
Quand j’entends qu’Eric Scherer, conseiller éditorial de Cap Digital, a la volonté de « remettre de l’humain dans le numérique », ça fait « tilt ».

« Human is the key, Tech is the way, Business is the goal » (celui-là, c’est le mantra de Klee Digital Xperiences). Il semblerait qu’on soit plutôt d’accord pour dire que la transformation digitale n’est pas qu’une affaire de technologie J.

Alors forcément, chez Klee, on est à 100% pour cette initiative. On vous confie donc sans plus de détours les 5 bonnes raisons de vous intéresser à ce festival. En tout cas c’est sûr, nous, on y sera !

festival Future cap digitalfestival futures

1. C'est gratuit

Oui. Totalement gratuit. Pour tout le monde.
Dans une volonté d’ouverture et d’inclusivité, c’est une particularité du festival depuis sa création.

Trop beau pour être vrai ? Vous pouvez toujours choisir l’option « Je souhaite payer mon billet pour soutenir Futur.e.s » sur la billetterie.

Dans tous les cas, les pass sont d’ores et déjà disponibles.

2. C’est d’actualité

Entre le scandale Facebook-Cambridge Analytica, l’accident mortel impliquant une voiture autonome, les tweets de Trump, une université coréenne qui développerait un robot tueur… le futur empreint de technologie peut paraître inquiétant si ce n’est apocalyptique.

Camille Pène, directrice de Futur.e.s, exprime en ce sens que « l’actualité nous rappelle chaque jour plus fermement que la veille que la seule question qui compte est simple : de quel futur voulons-nous ? »

Futur.e.s évoque donc volontairement « les sujets les plus corrosifs et clivants , en regardant ce qui se passe ailleurs […] et, surtout, en redonnant aux citoyens la possibilité de contrôler leur avenir […] et réfléchir à demain sans tomber dans la critique systématique. »

Le changement de nom du festival, autrefois « Futur en Seine », intervient également dans un contexte de polémique sur l’écriture inclusive et mouvement #metoo. Ce n'est pas un hasard.
FUTUR.E.S.
Le ‘E’ et le ‘S’ de « En Seine », sans aucun doute.
Mais aussi l’évocation de l’international, de la variété des futurs possibles, et d’encore plus d’inclusivité.

3. Vous pouvez y aller en famille (ou en couple, ou avec des potes, ou avec vos collègues, ou tout seul)

Avec ses espaces verts, ses pistes cyclables, ses cafés, ses infrastructures, sa programmation de spectacles et d’activités culturelles ou sportives, La Villette est un lieu qui se vit en famille. C’est l’une des raisons pour lesquelles le festival a choisi d’y renouveler sa présence et d’offrir des activités pour tous les goûts et tous les âges, y compris un jour de weekend ! En particulier, « cette édition 2018 du festival fait de la jeunesse et de l’éducation l’une de ses 5 grandes thématiques. Les projets « jeune public » seront ainsi regroupés dans un espace dédié, qui privilégiera les ateliers, l’échange et la rencontre à destination des plus jeunes. »

Le festival accueillera d’ailleurs un hackathon Startup For Kids toute la journée du samedi 23 juin pour permettre aux enfants et jeunes de « prototyper le futur ».

Motivation Business ?
75 masterclasses, 120 intervenants, 70 démos, mais aussi des labs, une zone de pitchs, un espace de networking, des business tours pour les internationaux, 4 awards… Ferez-vous partie des 60% de visiteurs professionnels en recherche de rencontres qui accélèrent le futur ?

Vous êtes plutôt fiesta ? Le festival est… festif J « Après l’effervescence d’une journée de démos et d’émulation collective, place à la fête ! » Vous pourrez vous détendre à Villette Tropicale dans une atmosphère estivale ou « networker » jusqu’au bout de la nuit à Ground Control ;)

Envie de passer côté coulisses pour être au cœur de toute cette agitation créative et innovante ? Le festival recherche encore quelques bénévoles. Expérience inoubliable garantie (j’avoue, je suis biaisée, j’en fais partie ^^) !

Vous ne vous reconnaissez pas dans l’une de ces catégories ? Peut-être que le chatbot à destination des visiteurs du festival et développé par Proxem pourra quand même faire quelque chose pour vous en vous suggérant les démos et conférences appropriées (relire notre article Comment les assistants conversationnels vont remplacer les moteurs de recherche... et les emplois).

4. Il y a forcément un parcours ou une démo qui vous touchera

Explorez les futurs possibles en créant votre propre parcours à travers les 6 thématiques retenues pour le festival :

  • Territoires : transition climatique, accélération technologique
  • Réécrire le vivant : nature, santé, food
  • IA, Algorithmes, Données : citoyens d’un monde technologique
  • Art et Créativité : la forge du futur
  • Tech et Handicap : le futur (vraiment) pour tous
  • Kids Révolution : talents, éducation

Côté innovations, j’ai eu la chance de voir en avant-première 10 démos de porteurs de projet sélectionnés pour Futur.e.s.
Santé, transports, divertissement, énergie, éducation… aucun secteur n’échappe à l’innovation.

Voici 4 projets qui ont retenu mon attention :

  • Curvecontrol, le cathéter mécatronique qui s’adapte aux tortuosités du système vasculaire pour atteindre rapidement une artère bouchée et la libérer (#MedTech)

Curvecontrol basecamp vascular

Mon coup de cœur.
L’équipe de Basecamp Vascular est hyper dynamique, passionnée et passionnante, leur dispositif ingénieux, et leur innovation un vrai parcours du combattant juridique, comme c’est souvent le cas des innovations en santé (essais cliniques attendus en 2018).

Merci à Jean-Baptiste et Camille pour leurs explications enthousiastes et hyper claires ! J’attends la suite…

http://www.basecampvascular.com/(coming soon)

  • Solarbox, le kit solaire qui fournit aux familles africaines rurales un accès à l’énergie autonome, à internet et au multimédia (#EcoTech)

Solarbox by oniriq

Actuellement en test au Sénégal notamment, le dispositif « Design in France » x « Made in Senegal » permet d’alimenter des appareils électriques comme des lampes ou un téléviseur et de fournir un accès à internet.

Le produit pourra être acheté en kit ou disponible en leasing. Une campagne de crowdfunding est en cours.

  • Pixis, la plateforme ludique qui aide les jeunes à s’orienter dans le labyrinthe des métiers et parcours possibles (#EdTech)

pixis

Le site propose une représentation immersive, ludique et interactive des opportunités de formation et de carrière. Ce projet m’a fait penser au graphique interactif proposé par Dice qui représente les compétences les plus (les moins) recherchées sur le marché.

Ce projet a retenu mon attention pour sa proximité avec le cœur de métier d’un de mes clients, l’ONISEP, avec qui nous avons créé la plateforme Kangae, site internet dédié à l’entrepreneuriat auprès des 15-25 ans. Des synergies possibles ? (Coucou Jean-Luc Beye et Christophe Herlory J)

Voir le site : https://pixis.co

  • NomadPlay, l’application qui vous permet de jouer en immersion dans un orchestre (#MusicTech)

nomadplay nomadmusic

Je dois reconnaître que dès que j’ai vu le piano, j’ai su que cette application parlerait à ma fibre musicienne !

NomadPlay permet d’isoler et retirer un instrument d’une piste audio (l’instrument qu’on va jouer). L’application permet ainsi de se substituer à n’importe quel musicien d’un groupe ou orchestre pour jouer en immersion avec une partition synchronisée.

Idéal pour s’entraîner seul chez soi (quoi vous n’avez pas tout un orchestre à disposition chez vous ?), je pense que l’appli va combler un grand nombre de frustrations et de difficultés, chez les débutants comme chez les niveaux avancés ! Bien sûr elle ne remplacera jamais le contact humain pour une expérience encore plus immersive et plus… humaine J.

https://nomadmusic.fr/fr

5. Franciliens, il y a forcément un événement près de chez vous

Le festival, c’est aussi une programmation OFF dans toute l’Ile-de-France du 21 au 30 juin 2018, intense d’ateliers, d’expositions, de soirées, qui « sélectionne les plus belles initiatives digitales, festives et sociales. »

Vous pouvez même proposer votre événement au OFF.

C’est également un événement labellisé « Paris Region Smart Weeks », regroupement par la Région Ile-de-France des manifestations high-tech, ainsi que le #ParisTechFest qui valorise la diversité et la complémentarité de tous les événements dédiés à l’innovation (Virtuality Paris, Hacking de l’Hôtel de Ville, Viva Technology, Futur.e.s, Option Startup, Maker Faire Paris, parmi bien d’autres…).

Une vraie galaxie d’événements qui « se répartissent le futur à distribuer ».

Tags
#Innovation
#Evenement
#technologie
#FuturesParis