Les moteurs de recherche règnent depuis 20 ans sur le web, ils constituent le point d’entrée privilégié à l’information, aux catalogues de vente, aux réseaux sociaux...
Mais aujourd’hui une bascule est en train de s’opérer. L'avènement de l'intelligence artificielle associée à la puissance des mobiles repousse la frontière et rend caduques nos pratiques. Nos habitudes sont renversées : ne plus chercher mais être assisté.
Cette rupture est signe d’un bouleversement encore plus profond pour le marché de l’emploi car tous les métiers qui ont des taches intellectuelles « récurrentes » sont impactés.

Rick songea que les androïdes de classe nexus-6 dépassaient en intelligence plusieurs catégories d'êtres humains "spéciaux". Autrement dit, les androïdes équipés du cerveau nexus-6, avaient atteint le sommet d'une évolution qui les avait conduits de l'état de machines jusqu'à celui de presque-humain. Pour le meilleur ou pour le pire, l'esclave, dans certains cas, surpassait le maître.

Philip K. Dick
Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?

Google tout puissant !

Revenons quelques années en arrière...
Quand le web ne comptait que quelques milliers de sites, est apparu un outil qui allait révolutionner Internet : le moteur de recherche.
Hum, pas tout à fait exact, car le premier moteur n'était pas un moteur mais un "simple" répertoire du web. Ainsi, pendant quelques années, Yahoo!, puisque c'est lui dont il s'agit, fut le site le plus populaire du web en proposant aux premiers internautes un annuaire des sites, classés par catégories.

Alors que Yahoo! était au sommet de la chaîne informationnelle, un nouveau concurrent affûtait ses algorithmes. La bataille fut acharnée. Altavista, Excite, Lycos (souvenez-vous du chien !) tous succombèrent au foudroyant "pagerank" de Google. Le moteur venait de supplanter le répertoire ; la force brute venait de tuer le travail artisanal consistant à répertorier et classifier les sites. Le pagerank, puis ses dérivés, furent LA solution face à l'augmentation exponentielle du nombre de pages, depuis la fin des années 90 jusqu'à maintenant.

Nous voici donc en 2017, avec un Google tout puissant qui, via quelques mots, nous fait la promesse de trouver LA réponse à toutes nos questions. La créature de Larry et Sergueï règne sans partage sur la recherche malgré les assauts de Microsoft avec Bing, des Français avec Qwant, des Européens avec Quaero...

Les moteurs de recherche utilisent des robots ou bots afin de parcourir le web, appelés aussi web crawler. L'analogie avec la toile a aussi vu émerger les termes de web spiders.
Tout cela c'est la même chose, à savoir des robots qui automatiquement font de l’acquisition massive de données.
GoogleBot est le bot de Google, c'est lui qu'il faut cajoler si vous souhaitez voir monter votre site dans le classement.

Jamais sans mon Mobile !

Depuis 10 ans, le mobile est une déferlante. Les hominidés sont désormais connectés dès leur plus jeune age. Le mobile apporte sa grammaire et Siri, Google Now, Cortana. Plus besoin de savoir écrire pour utiliser un mobile : parler suffit.

Il n'en faut pas plus pour voir en ces nouveaux "assistants personnels" la fin du monde ancien. On ne "recherche" plus, on communique avec un objet qui vous répond.
Un bon assistant doit vous aider et deviner la question derrière la question.
Bref, l'assistant ne va pas décrire les 50 pages de résultats d'une recherche web, il va directement vous proposer des services...

Depuis quelques temps déjà, Google vous propose des résultats de recherche qu'il faut voir comme autant de services à la personne.

Faites de l'exercice

Ouvrez un nouvel onglet Google.

exo 1

Tapez le nom d'un film en salle.

Avant de taper la touche magique "enter", essayez de deviner ce que va vous retourner Google. Ou plutôt, posez-vous la question : qu'est-ce que je recherche effectivement quand je recherche un film ?

On réfléchit ...(musique d'ambiance)...
Vous avez le droit maintenant de taper sur la touche magique.

J'ai dit en salle !! Star Wars c'était en 77 !

Que vous retourne Google ?

Les horaires du film dans les cinémas les plus proches et, sur la droite, la fiche du film avec les notes Allocine et Imdb, le casting, la musique et bien sûr l'affiche.

exo 2

Tapez Paris - Tokyo

et Google flights vous propose les meilleurs vols.

Bon vous avez compris, le moteur de recherche devient un centre de services, une conciergerie en ligne, un guichet unique à partir duquel vous réserverez votre coiffeur, votre hôtel, votre ciné.

La guerre fait rage pour capter les données clients : Amazon propose Echo, Google fait évoluer son moteur de recherche et propose Google Now sur mobile...

Et les chatbots ?

Les sms sont avec Youtube et Netflix l'autre religion de la jeunesse.
Google Allo, Facebook Messenger, WhatsApp, WeChat, Snapchat ... le digital est un monde mal nommé car au pays des doigts le pouce est roi.
Inspirons-nous de ces applications, de leur fluidité et aussi de leur aisance à s'insinuer dans notre quotidien pour créer un agent conversationnel qui répondra aux questions en langage naturel.
Voici comment Hal ("I'm sorry Dave, I'm afraid I can't do that"), se réincarne 50 ans après sa fulgurante apparition.
Le chatbot de demain sera votre ami, il vous connaîtra et vous aidera à formaliser vos attentes dans une "véritable" conversation.
Vous pourrez demander à votre bot de vous alerter lors d'événements particuliers : rendez-vous, match de foot, nouvelle version d'un logiciel, réception d'un mail, incident en production, température trop chaude...
Vous apprendrez à votre bot à comprendre vos questions, vous lui apprendrez à filtrer les alertes pour ne pas vous spammer.

Le bot sera un animal apprenant, il deviendra votre nouveau meilleur ami. Et les réponses seront contextualisées selon la personne, le lieu où elle se trouve, le jour et l'heure, et bien entendu la mer de données que constitue le web.

De tels services existent déjà : qui n'a pas vu des rappels d'anniversaire, des "il est temps de partir pour votre RDV, votre temps de trajet est estimé à ...", des "prenez un parapluie"...

Facebook a sorti M son assistant personnel et l'a intégré à Messenger.

L'évolution de ces technologies nous promet encore plus d'automatisation ; les centres d'assistance sont dotés d'un premier filtre piloté par un bot. Et si la réponse n'est pas satisfaisante vous aurez peut être la chance de tomber sur un (vrai) humain ; mais les robots apprennent vite.

De nouvelles applications s'appuient sur ce principe à 2 niveaux : automatiser toutes les réponses possibles et complèter par des experts, lesquels vont progressivement alimenter une base de connaissance. Découvrir ou redécouvrir Akinator permet de comprendre le potentiel de ces bases de connaissance.

Demain ...

Les services offerts sont la clé, que la demande soit explicite ou bien qu'elle émane indirectement.
Demain les assistants seront tous conversationnels.
Votre voiture, votre maison intégreront ces services.

Quant aux robots de notre enfance ils seront des bots comme les autres.

Regardez les vidéos de Buddy et autre Pepper :

 

       

 

Demain, certains de ces robots feront l'accueil dans les hôpitaux, les banques... ce n'est pas pour rien qu'Aldebaran, entreprise qui a créé Pepper et Nao, a été rachetée par Softbank.

Et aujourd'hui ?

Aujourd'hui le marché est pris en tenaille par de jolies boites de conserve technologiques qui posées sur la table nous relient au monde. Et les leaders se nomment encore Google et Amazon. Et ne vous trompez pas ! Car sous leur design épuré, ces boites sont destinées à devenir aussi indispensables que nos smartphones.

       

 

Le vainqueur actuel est Echo, il représente 70% des parts de marché et permet déjà aux Etats-Unis de commander ses pizzas et un Uber, le bonheur à portée de clic !

L'histoire en marche

Moteurs de recherche, chatbots boostés à l'intelligence artificielle, robots... Ces technologies bouleversent déjà notre quotidien, et ce n'est qu'un début.

La plupart des métiers que nous connaissons aujourd'hui n'existeront plus demain.

De la disparition à la mutation, les métiers de demain seront là où les bots ne pourront aller.

Dans les banques, les opérations de gestion de compte, de traitement des contrats sont automatisées. Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’avec les bots, nous allons plus loin que la gestion en ligne. Le bot devient l’interface, c’est lui que vous interrogez, à qui vous commandez de réaliser une opération. Interface unique, demandez il fera le reste. Et s’il est dépassé, interviendra derrière l’avatar un super conseiller, expert de LA question que vous posez. Les impacts sur les effectifs et l’organisation vont être considérables. Les réseaux d’agences se réorganisent (existeront-ils encore demain ?), les métiers mutent.

Quant au commerce traditionnel, bien éprouvé dans les dernières années, il va encore subir la montée en puissance généralisée du e-commerce et devra intégrer les systèmes de paiement en ligne de ceux-là mêmes qui le menacent.

La logistique sera rapidement impactée ; les bots et IA se chargeant de résoudre la complexité de l’optimisation, de la planification. Du champs de coton au consommateur, les bots  récupèreront et traiteront avec la puissance de l’IA les données pour optimiser l’ensemble de la chaine.

Les métiers relatifs à l'organisation (assistance de direction) vont se trouver virtualisés par des avatars.

Les Ressources Humaines vont aussi intégrer une automatisation du traitement des demandes administratives par des bots...

Les exemples sont multiples et vont impacter la plupart des fonctions de l'entreprise. Dans un premier temps, de multiples solutions apparaîtront... mais il est à prévoir qu'une phase de recentrage cristallise les applications sur quelques plateformes. Les acteurs à surveiller outre Google, Facebook et Amazon se nomment WeChat et Alibaba. Ils sont chinois et dominent déjà l'Asie. WeChat a déjà révolutionné le paiement en ligne en Chine et sa croissance est fulgurante.

Aujourd'hui les assistants personnels, et dans un premier temps les chatbots, vont s'imposer et vont redistribuer les cartes. Dans un second temps, les assistants vont s'incarner et les robots prendront le relais... Ils se substitueront eux aussi à des emplois afin de faciliter l'accueil, l'accompagnement aux individus...

L'histoire des assistants personnels est en cours. Elle s'appuie sur de puissants ressorts technologiques pour renverser des ordres établis et reconfigurer notre société.

Comprendre et maîtriser ces nouvelles technologies, ainsi que les enjeux qu'elles portent est une nécessité vitale, afin de ne pas les subir et surtout d'en tirer le meilleur parti.

Tags
#intelligence artificielle
#assistant conversationnel
#chatbot
#Transformation digitale