Fidèles depuis la toute première édition des FLUPA UX DAYS, le plus grand rendez-vous de France sur l’expérience utilisateur, notre présence pour cette 8ème édition était donc tout à fait naturelle.

Organisé par FLUPA, l’association francophone des professionnels de l’expérience utilisateur (UX), cette édition 2019 était résolument tournée vers les méthodes UX, les design systems, le design éthique.

Souvenez-vous, j’avais déjà abordé le sujet de l’éthique l’an dernier sur ce blog. Je vous invite à (re)lire l’article « Une éthique est-elle encore possible dans le monde du digital ? »

 

Résultat de recherche d'images pour "flupa ux days 2019"

 

Cette année, les organisateurs ont placé la barre haute avec deux intervenants de renommée mondiale.

Steve KRUG, connu pour être l’auteur de deux ouvrages de référence Don’t Make Me Think avec plus de 600 000 exemplaires imprimés et Rocket Surgery Made Easy, ouvrait le bal avec la keynote d’ouverture.

Pour finir la journée en beauté et rendre cette expérience marquante, la team Flupa a invité un orateur pour qui le Service Design n’a pas de secret et pour cause, Marc STICKDORN est l’auteur à succès des ouvrages primés This is Service Design Thinking (2010), This is Service Design Doing (2018) et This is Service Design Methods (2018). Nous reviendrons sur sa keynote dans cet article.

Entre les deux, nous avons assisté à une série de conférences accessible aux novices comme aux experts sur les tendances de nos métiers. A défaut de tout vous raconter, on a choisi de vous faire une sélection des présentations qui ont retenu notre attention. Alors, voici nos 3 conférences coups de cœur, celles qui ont nourri notre réflexion sur le sens de notre métier, notre façon d’imaginer les services de demain et notre impact en tant qu’acteur de la Tech.

 

1. Quand le designer perd le contrôle

Le speaker : Jean-Yves RIGAL est designer d'expériences et de services. Il a fondé le studio Daventure qui accompagne les porteurs de projets grâce aux méthodes issues du Design Thinking. Il anime également l'association IxDA Lyon afin de renforcer les liens entre professionnels et favoriser l'insertion des designers dans les entreprises.

Sa conférence. Notre métier évolue, nous ne pouvons plus concevoir seul. Aujourd’hui, le rôle du designer est mettre une équipe dans les meilleures conditions pour faire ressortir le potentiel et la créativité de chacun. Dans son intervention, Jean-Yves RIGAL explique les différents niveaux d’autonomie par rapport à l’UX : de la dépendance totale à l’assimilation en passant par l’implication, la formation et la persévérance. Outre le fait d’être garant des méthodes UX, notre rôle s’oriente de plus en plus vers de la facilitation et la transmission de notre savoir aux équipes.

 

Personne ne peut s’improviser designer du jour au lendemain, mais il existe quelques méthodes simples qui permettent de collaborer et augmenter la maturité des équipes comme :

  • l’experience map pour que l’équipe s’immerge dans le storytelling en écoutant les utilisateurs,
  • le tri par cartes pour expliquer le concept d’arborescence de contenu,
  • les kits de wireframe pour aborder la notion de composants d’interface.

Cela nous a fait réfléchir sur ce que nous pouvons apporter dans nos projets de conception. Son talk vaut vraiment le coup d’œil, pour le contenu inspirant, mais également pour la forme.

 

Re(voir) la vidéo de la conférence :

 

2. Evolution of design systems - Closing the gap between ideas and reality

Les speakers : Nicolas DUVAL est Lead UX Designer et le père du Design System chez BlaBlaCar. Dawid WOLDU est Product designer, actuellement responsable du Design System chez BlaBlaCar

Leur conférence. Ces deux co-conférenciers nous ont fait part de la stratégie mise en place pour réduire l’écart entre une idée géniale et la production en créant un Design System. Le Design System est un référentiel unique regroupant une bibliothèque de composants ergonomiques et graphiques, des principes visuels, la typographie, l’iconographie et des visuels au code réutilisable, tout ceci partagé à la fois par les designers et les développeurs. Celui-ci rend l’organisation plus performante et assure surtout une homogénéité des produits d’une même marque.

Quels sont donc les trois points de leur stratégie :

  • Standardiser les éléments de base en créant des bibliothèques de composants pour que les designers et les développeurs puissent les réutiliser et homogénéiser ainsi les prototypes.
  • Créer des guidelines et définir des arbres décisionnels pour rendre les équipes plus indépendantes et les aider dans le choix des bonnes interactions concernant le produit.
  • Rapprocher le design du développement en rendant l’expérience plus réelle grâce à des outils comme Origami.design qui permet d’intégrer de vraies interactions (auto complétion, …) pour que l’utilisateur puisse vraiment se projeter et manipuler comme il le ferait avec le produit final. Framer permet d’injecter des données de production directement dans les prototypes et éviter le biais des contenus factices. Le retour des utilisateurs lors des tests est ainsi plus qualitatif. 

 

Re(voir) la vidéo de la conférence :

 

3. Doing is the hard part – How to embed service design in organizations.

Le speaker : Marc STICKDORN est co-fondateur et PDG de More than Metrics, une entreprise spécialisée dans la création de logiciels dédiés à la conception de services, tels que Smaply et ExperienceFellow.

Sa conférence. Le Service Design est aujourd’hui une approche très répandue. Elle permet de rendre les services plus innovants et plus généralement, d’améliorer l’expérience des clients, utilisateurs ou citoyens. Dans sa conférence, Marc nous rappelle l’importance de tester les produits dans leur contexte auprès de réels utilisateurs, tout en faisant un focus sur les différences entre théorie et pratique. Il nous a ensuite livré les 12 commandements pour embarquer les clients et le public cible dans la conception de services :

 

  1. Call it what you like : Service Design ? Design Thinking ? Service Design Thinking ? Innovation centrée client ? Peu importe comment vous l’appelez. Les gens veulent que leurs problèmes soient résolus.
  2. Make sh!tty first drafts : le but ici est de se challenger et de dépasser sa première idée. Les idées n’ont pas besoin d’être abouties, mais suffisantes pour être explorées, testées pour être améliorées ou mises de côté.
  3. You are a facilitator : le designer de services doit aider l’équipe à travers les méthodes et le processus de conception.
  4. Doing not talking : le design de services se base sur la réalité du terrain. Au lieu d’échanger longuement, il faut commencer à tester des prototypes et comprendre ce qui doit être amélioré.
  5. Yes, but… Yes, and : concevez votre propre processus de conception comme une séquence de méthodes divergentes (« Oui et…») et convergentes (« Oui, mais … »). Et modifiez les schémas de coopération de votre groupe en fonction de ce que vous essayez de faire.
  6. Find the right problem before solving it : quand nous voyons un problème, nous voulons intervenir directement et proposer une solution. Mais sommes-nous certains de répondre au vrai problème, ou juste à un symptôme de quelque chose de plus profond ? Il faut sortir dans la rue et challenger ses hypothèses avec les utilisateurs, avant de changer les choses.
  7. Prototype in the real world : il est primordial de tester en conditions réelles son prototype avec de vrais utilisateurs et non dans un laboratoire où les conditions sont idéales.
  8. Don’t put all your eggs in one basket : triangulez ses recherches avec différentes méthodes de recherche, chercheurs et types de données.
  9. It’s not about tools, it’s about changing reality : un projet de conception de services ne se termine pas par une enquête auprès des utilisateurs, par des idées sur des post-it, par l’élaboration de nouveaux parcours utilisateurs, … l’important réside dans la valeur que vous apportez aux utilisateurs.
  10. Plan for iteration… then adapt : soyez suffisamment souples pour vous permettre un processus adaptatif et itératif dans le temps imparti
  11. Zoom in and zoom out : ayez une vision globale et une vision plus en profondeur sur le projet
  12. It’s all services : vous pouvez appliquer la conception de services à n’importe quoi – des services, des produits numériques et physiques, des applications internes, …

 

Les 12 commandements de cette Keynote de clôture illustrés à travers un sketchnote par Suzanne Decreme

https://pbs.twimg.com/media/D9u74gGWsAAzKgV.jpg:large

Re(voir) la vidéo de la conférence :

 

Nous vous conseillons de voir également ces autres talks très inspirants :

par Steve KRUG

par Pauline Thomas

  1. Emmanuelle MAREVERY

par Laure CONSTANTINESCO et Chloé GIRARD

par Morgane PENG

par Stéphane MALTOR

 

Pour conclure

Les Flupa UX Days, c’est près de 1000 participants, 16 conférences à la Cité des Sciences et de l’industrie, mais aussi des échanges très enrichissants avec la communauté.

Bravo pour cette belle édition 2019 et merci aux bénévoles pour cette organisation hors-pair !

 

Alors, prêts à placer l’expérience de vos utilisateurs au cœur de votre transformation ?

Tags
#ux
#UX design
#digital
#Transformation digitale
#klee group